Français | English
Home Carrefour jeunesse-emploi Lapinière Services Projects About Us News Job Offers Contact Us
   News
News
Articles
Testimonials
Emplois
August 27, 2018
Amélys
Préposé en entretien ménager lourd à domicile


September 17, 2018
Calvin Klein
Assistant GĂ©rant


Liste complète

Services

Alexandra Bergeron

C’est hier que dĂ©butait la semaine nationale de prĂ©vention du suicide. Bien que ce soit la 28e Ă©dition, le suicide reste toujours un sujet qui peut parfois ĂȘtre lourd ou encore chargĂ© d’émotions. En effet, les plus rĂ©centes statistiques mettent de l’avant qu’au QuĂ©bec, trois personnes s’enlĂšvent la vie chaque jour.[1] Nous avons donc tous notre rĂŽle Ă  jouer afin de diminuer ce chiffre que ce soit en Ă©tant Ă  l’écoute de son entourage ou encore en demandant de l’aide.

Être Ă  l’écoute de son entourage

Être Ă  l’écoute de son entourage n’est pas synonyme d’écouter toutes les histoires de ses amis ou membres de la famille, rassurez-vous ! Il s’agit plutĂŽt d’observer s’il y a des changements importants dans les agissements de la personne. Par exemple, est-ce que votre ami se met Ă  parler de la mort, que la vie serait mieux sans lui ou encore qu’il a fait son testament ? Si jamais c’est le cas, cela peut ĂȘtre un message subtil d’appel Ă  l’aide.

Une autre façon d’ĂȘtre Ă  l’écoute peut ĂȘtre de remarquer que ce mĂȘme ami a changĂ© ses habitudes de façon importante. Lui qui Ă©tait si calme avant devient plus agressif, il fait des cadeaux aux autres en donnant ses biens les plus importants ou encore il s’isole. Ces changements pourraient ĂȘtre des Ă©lĂ©ments portant Ă  la discussion.

Finalement, si ce mĂȘme ami qui avant, Ă©tait joyeux et toujours prĂȘt pour faire des activitĂ©s perd toute motivation, devient plus nĂ©gatif ou anxieux, qu’il perd la mĂ©moire et a de la difficultĂ© Ă  se concentrer ou encore qu’il Ă©prouve des symptĂŽmes de dĂ©pression, il pourrait aussi s’agir de signes de dĂ©tresse.

Quand vous remarquez ce genre de changements, il est important d’en parler et de ne pas rester seul avec cela. Il est possible d’en parler directement Ă  la personne concernĂ©e pour savoir ce qui se passe et si elle a besoin d’aide. Si jamais vous ne vous sentez pas Ă  l’aise d’en parler Ă  votre ami, vous pouvez aussi vous confier Ă  un proche en qui vous avez confiance. Bien entendu, il y a des organismes spĂ©cialisĂ©s (1 866 APPELLE (277-3553) partout au QuĂ©bec ou encore le centre l’AccĂšs Ă  Longueuil 450 679-8689) qui peuvent vous conseiller sur comment agir avec votre ami ou encore vous rassurer face Ă  certaines observations que vous avez eues. Une chose est certaine, en cas de doute, ne restez pas seul avec cette information et parlez-en, que ce soit pour vous rassurer ou encore pour amener les autres Ă  ĂȘtre vigilants.

Demander de l’aide

Vous vous ĂȘtes reconnu un peu plus haut dans les descriptions de l’ami ? N’hĂ©sitez pas Ă  tĂ©lĂ©phoner Ă  un des numĂ©ros ci-dessus ou encore de parler avec une personne de confiance. Il est important de savoir que de demander de l’aide n’est pas un signe de lĂąchetĂ©, mais bien de courage !

Alexandra Bergeron
Intervenante jeunesse

[1] Source : ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DE PRÉVENTION DU SUICIDE. plus rĂ©centes statistiques sur la mortalitĂ© par suicide (2014) de l’INSPQ, [http://www.aqps.info/semaine/plus-r...]
   

CJE
 
Home Services Projects About Us News Job Offers Contact Us